Rechercher dans ce blog

mardi 7 mai 2019

Drouet, votre argent m'intéresse

Hop-hop-hop! Juste savoir pourquoi Drouet a choisi cette assos avec des statuts ne comportant aucune référence à des dons, des blessés, etc ..de manifs? Au lieu de bricoler tu peux pas en refaire une propre?
Mais est-ce qu'il choisit quelque chose l'éthérique Eric?
De qui vient l'idée, toutes les idées?
Encore combien d'assos désactivées, en réserve?
En février la date de création de l'assos pour une activation réelle début mai avec encore des statuts qui ne correspondent pas, franchement y'a un loup là.
J'aimerais aussi comprendre à qui profitent ces dizaines de dizaines de sites Facebook qui sont pratiquement tous faits à l'identique, liens connexes y compris, et qui se répètent en boucle avec une très importante intox pour la dream-team composée de la "bande à Drouet", soit la bande des Champs et autres MacDo/Starbucks de Paris, plus les sites YouTube, les pin's, etc...
Les liens régionaux de En colère.. hahaha
Même si tout le monde sait faire la division 150 000€ : 2 000blessés= peanuts, c'est d'être baladé qui est déplaisant puisque cela va encore à l'encontre de ce que les G-J dénoncent.
La thune parlons-en quand même:
D'où vient l'argent et où il va ..à part un pourcentage de la vente de pin's de Paris qui irait à des blessés?
À combien se monte la rétribution des leaders? Des permanents? Y'en a t-ils mieux payés que d'autres? Qui décident?
Qui tient la compta? Où est-elle? Est-elle à nous à nous-à nous ou exclusivement à eux, rien qu'à eux?
Faut-il s'attendre à trouver plusieurs hommes/femmes de paille comme dans une vulgaire malversation qui vont tomber au premier contrôle fiscal venu?
Et aussi la question lancinante de savoir pourquoi avoir restreint le concept de la cagnotte aux seuls blessés, pas au handicap, veuvage, aux plaintes, avocats, amendes, etc...
Une seule cagnotte en haut des "Liens connexes" répétés par 500 fois (ou le nombre de sites de la Dream-Team) serait une solution aux nombreux égarements de certains membres.